Comment ne pas laisser ses pensées nous diriger !


Une petite histoire…


Je suis accompagnée en ligne au niveau entrepreneurial avec une coach ; Claudia Anatella. Même si je me fais coacher au niveau professionnel, en fait cela n’est pas séparé de ma vie personnelle. Tout le travail fait au niveau des pensées, des croyances, des résistances, des limitations, des peurs que je fais au niveau pro a un impact sur ma vie perso.


Mais bref, ce n’est pas le sujet. La semaine dernière j’ai eu l’occasion de rencontrer en « vrai » ma coach Claudia avec d’autres entrepreneurs lors d’un déjeuner business à Montpellier. Il faut savoir que depuis quelques mois j’avais une problématique, que je ne me sentais plus alignée sur certains aspects mais je refusais de lui demander de l’aide car « j’y arriverais bien toute seule », il y avait comme un certain orgueil à avouer ne pas y arriver.

Donc je m’inscris à ce déjeuner et mon mari me demande, qu’est-ce que tu vas lui demander ? et moi je réponds : rien, je n’ai pas de questions, j’ai rien à demander. Lui de rétorquer pourquoi tu y vas alors ? Moi : je sais pas, un élan, mon intuition qui me pousse à y aller.


Me voilà partie pour les rejoindre, une petite galère pour y arriver ne connaissant pas bien la ville, j’ai tourné en rond (grâce à mon super gps, qui parfois n’en fait qu’à sa tête) pour finalement écouter ma petite voix qui me dire gare toi là et continue à pied. Je trouve enfin le restaurant où on avait rendez-vous avec une bonne demi-heure de retard.


Je me retrouve en bout de table, le restaurant est bruyant, je n’entends rien de ce que Claudia dit, tout le monde a commencé son repas et là je me dis (et oui mes chères pensées qui ne sont jamais très loin) : « mais pourquoi tu as fait tout ce chemin, tu vois bien que ça donnera rien, tu as galéré pour venir en plus c’est un signe, regarde il y a trop de bruit, tu n’entends rien, tu vas repartir avec rien du tout etc etc…). Là, bien sur j’observe mes pensées en même temps et je leur dit : stop, PAUSE je vais commander mon déjeuner, manger tranquillement et après on avisera.


Et c’est ce qui s’est passé, j’ai mangé tranquillement, j’ai discuté avec les personnes qui étaient à côté de moi et mon mental s’est apaisé tout seul. Du fait que mon mental et mes pensées se soient apaisés, du coup ça a laissé repasser ma petite voix intérieure qui d’un coup me souffle « Non tu ne repartiras pas sans rien d’ici, au contraire tu vas repartir avec une clé, une clarté, donc on se bouge ! » La personne à côté de moi me suggère d’aller carrément m’asseoir à côté d’elle et ni une ni deux j’y vais !


Là je profite enfin de demander de l’aide et lui parle de ma problématique et de mon sentiment de ne plus être alignée. Je me fais donc coaché et les choses s’éclaircissent ! Même si une part de moi savait une partie, j’avais besoin d’un miroir pour me guider, pour m’éclairer, pour m’aider à voir les croyances que j’avais et qui avait besoin d’être transformées !


Je suis effectivement repartie de cette rencontre avec la clé dont j’avais besoin pour poursuivre ce travail sur mon mindset ! Merci à Claudia et merci à moi-même de ne pas être restée sur mes pensées limitantes !


Quant on travaille sur une croyance on peut avoir besoin en plus de l’expérimenter dans la vie pour complètement la libérer. Faut croire que c’est ce dont j’avais besoin d’expérimenter une nouvelle fois de demander de l’aide pour avoir les résolutions ! Voilà entre autres la leçon du jour que je devais intégrer, ce n’est pas parce qu’on a tout à l’intérieur de soi que cela veut dire qu’on doit se débrouiller tout seul et qu’il ne faut pas demander de l’aide et laisser aussi son orgueil de côté (l’autre leçon c’est : écoute-toi encore plus !!!).


On a besoin de l’autre en miroir pour découvrir ses croyances et ce dont l’inconscient a besoin de mettre en lumière. Notre Etre passe par la voix de l’autre pour nous parler, je le sais en plus ! Mais quand on a le nez dedans et qu’en plus on est très impliquée émotionnellement c’est difficile seule, pour soi, d’y voir clair. On a tous besoin de l’autre car c’est à travers lui qu’on apprend à se connaitre, qu’on découvre les blessures qui ont besoin d’être guéri, qu’on prend conscience des croyances qui ont besoin d’être libéré.


Je suis un de vos miroirs et je serais ravie de vous accompagner, à vous découvrir, à vous révéler et à vous libérer ! 🧡 Monia

Monia Le Joly,

Tarologue - Psycho-énergéticienne - Spécialisée en libération émotionnelle & énergétique

© 2019 créé par Monia Le Joly. Tous droits réservés